L'endroit où les recruteurs se rassemblent

Comment choisissez-vous un manager ? Les réponses d’un chasseur de têtes

Embauche 222
comment sélectionner cadre

Capacité de prise de décision, charisme, sens pratique, compétences interpersonnelles et de leadership : les qualités qu’un manager doit posséder sont nombreuses, c’est pourquoi le choix du professionnel idéal pour remplir ce rôle est souvent difficile et plein d’embûches. Il existe de nombreux candidats qui, sur le papier, possèdent toutes les compétences nécessaires mais qui, lorsque les faits sont mis à l’épreuve, s’avèrent inadaptés à la gestion d’un secteur d’activité particulier. Mais il arrive aussi que les entreprises rencontrent des cadres trop centrés sur eux-mêmes et sur leur carrière, au point de compromettre la réalisation des objectifs de l’entreprise pour donner la priorité à leur propre carrière et à leurs privilèges.

Comment sélectionner le bon candidat ?

Le choix du bon gestionnaire est donc tout sauf facile. Mais quels sont les aspects à prendre en compte dans ce processus délicat ? Nous avons demandé à Jérémy L, dirigeant d’un cabinet de recrutement à Montpellier, de nous aider dans la recherche et la sélection de personnel qualifié. “Différentes entreprises ont des visions totalement différentes du manager parfait. Certains pensent que ce professionnel doit être un visionnaire, un créatif, un vrai fantaisiste, alors que d’autres estiment que le manager idéal est stable, profondément mature et aussi un peu ennuyeux”. Qui a raison ? “La raison, comme souvent, se trouve au milieu. Certes, un bon manager doit avoir une bonne dose de créativité, doit être un grand communicateur, doit avoir du charisme, mais il doit aussi être objectif, transparent et surtout fiable et généreux”. Et ce n’est pas tout : “il ne doit jamais avoir l’impression d’être atteint. Le manager idéal est celui qui continue à travailler sur lui-même, qui se tient à jour et qui, de temps en temps, sait se remettre en question, en mettant de côté ces dangereux préjugés qui peuvent nuire gravement au développement d’une entreprise”.

Pour sélectionner le gestionnaire idéal, il ne suffit donc pas de dresser une liste de compétences techniques. Comme le souligne le chasseur de tête, en fait, “les compétences ne suffisent pas. En plus d’avoir une connaissance approfondie du travail de son futur service, le candidat idéal est celui qui se montre capable de former et de motiver son équipe, ainsi que d’assumer la pleine responsabilité de l’ensemble du service de l’entreprise”. Et les études le montrent, les recherches de Gallup notant que l’engagement des employés chute de manière spectaculaire à 2 % lorsque les managers ne montrent pas la capacité à se lier à leur équipe.

Mais il n’y a pas que les entreprises qui choisissent les bons dirigeants. En fait, ce sont très souvent ces derniers qui pèsent les offres des différentes entreprises concernées. Mais que recherche un manager talentueux dans une nouvelle entreprise ?

Comment attirer un manager ?

Que faire alors pour attirer les meilleurs professionnels ? “Tous les managers, il faut le dire, ne recherchent pas les mêmes choses : un jeune manager recherchera surtout des opportunités de carrière, tandis qu’un senior recherchera des indices élevés. Mais il ne fait aucun doute qu’une entreprise qui recherche un excellent manager doit travailler sérieusement sur son image de marque, et donc sur sa réputation en tant qu’employeur, afin de gagner des points face à ses concurrents”. Il n’y a donc pas que les salaires qui comptent. Absolument pas ! En particulier pour les nouvelles générations de cadres, le salaire devient un élément secondaire, occulté par d’autres facteurs primaires tels que l’autonomie de décision, les possibilités de carrière et les avantages sociaux”.

Combien gagne un manager ? 

Mais combien gagne un manager ? Il est impossible de donner un chiffre précis : dans les petites entreprises, le salaire minimum est d’environ 2 300 euros, alors que dans les grandes entreprises, un cadre normal peut aspirer à un salaire de départ d’environ 3 000 euros. A partir de là, en revanche, on ne peut que monter, avec de nombreux cadres spécialisés qui peuvent assurer des salaires annuels bien supérieurs à 100 000 euros. Des chiffres importants, qui ne devraient toutefois pas être trop surprenants si l’on considère leur âge moyen : selon les données de l’ISTAT, en effet, 57% des quelque 106 000 cadres français ont plus de 50 ans.

 

Tout droits réservé INGEUS FRANCE