L'endroit où les recruteurs se rassemblent

Comment estimer son salaire en fonction de ses études et expériences ?

Actualités 277
comment estimer son salaire

Vous êtes jeune diplômé et vous êtes en quête d’un emploi rémunérateur ou bien vous désirez demander une augmentation de salaire, proportionnelle à vos compétences à votre employeur ?

Vous vous posez dès lors la question de savoir combien vous valez afin de mériter le salaire qui vous est alloué. L’idée serait alors d’estimer combien vous mériterez en fonction de vos expériences et savoir-faire.

Rapport de forces entre expériences et salaires sur le marché du travail

De manière générale, les rémunérations professionnelles accordées par les employeurs, ou encore les augmentations de salaire prennent en compte différents paramètres :

  • L’expérience, le savoir-faire et les compétences personnelles du travailleur
  • Les capacités du travailleur à assumer les tâches ou les fonctions qui lui sont confiées et son aptitude à évoluer au sein de l’entreprise
  • Les taux de salaire et de rémunérations en vigueur sur le marché du travail du pays
  • Les capacités financières de l’entreprise ou de l’employeur
  • Les affinités personnelles de l’employeur à l’égard du salarié…
  • Les prétentions salariales formulées par l’employé

Aujourd’hui, lorsqu’un jeune étudiant diplômé formule une demande d’emploi, les entreprises demandent régulièrement d’indiquer dans la requête une prétention salariale mensuelle ou annuelle.

Mais vous vous demandez certainement comment être précis dans cette prétention salariale sans risquer de se faire léser pour avoir prononcé un chiffre trop bas, ou de se faire évincer pour une prétention qui sera qualifiée d’abusive.

L’expérience du marché du travail laisse montrer que le fait de travailler longtemps dans une même entreprise professionnelle serait moins rémunérateur que de se relancer à chaque fois sur le marché.

Le constat montre ainsi que les jeunes employés ne restent pas longtemps fidèles à leur emploi et préfèrent le quitter pour un autre au terme de quelques années, voire, mois.

Se faire embaucher, et après ?…

Vous êtes jeune diplômé et vous venez de signer un contrat d’embauche qui stipule le montant de votre salaire mensuel ou annuel, les avantages pécuniaires et en nature qui vous seront attribués, primes et gratifications…

Cependant, au terme de plusieurs années de service, et expériences professionnelles acquises, vous vous demandez s’il n’est pas temps que vous méritiez une augmentation de salaire.

La première chose que vous devriez savoir avant de formuler une demande en ce sens est l’opportunité d’un tel ajustement par rapport à la courbe des salaires du marché du travail en vigueur dans votre pays.

Si tel est le cas, vous pourrez alors vous prévaloir de votre longue expérience au sein de l’entreprise, de vos performances évolutives, ou encore des rendements progressifs de la société pour formuler et appuyer votre demande d’augmentation salariale.

Ainsi, pour s’assurer d’être payé à votre juste valeur, vous devriez prendre en compte un certain nombre de composantes. Celles-ci peuvent être associées soit à l’employeur, soit à l’employé.

Toutefois, en qualité d’employé, vous devriez toujours tenir compte de vos propres qualifications, diplômes, compétences, ainsi que de votre assiduité aux fonctions qui vous incombent au sein d’une même entreprise, de votre propre apport et de votre capacité à relever les défis et la concurrence associés au secteur d’activité.

Une fois ces éléments réunis, vous pourrez mieux définir le taux de salaire adapté à votre situation.

Meta description : Négocier son salaire lors d’un entretien d’embauche. Comment estimer son salaire pour avoir toutes les chances que votre futur employeur accepte ?

Savoir négocier son salaire en fonction de son expérience

Prétendre à un salaire conséquent ou une augmentation de salaire équivaut à démontrer vos capacités à assumer vos fonctions et à évoluer dans ce sens. Pour mieux estimer le salaire que vous méritez, quelques étapes vous aideront :

Assurez-vous du bon état financier de votre entreprise

Être réaliste, c’est admettre l’inopportunité d’une demande d’augmentation de salaire à un dirigeant d’entreprise laquelle est en passe d’être en faillite.

Ainsi, il importe que vous vous renseigniez si de nouvelles embauches se sont faites ou sont au programme, si l’entreprise envisage de réaliser une rénovation totale de sa structure ou de ses équipements…

Consultez le marché du travail local et recourez à un comparatif des offres d’emploi

Avant de négocier un salaire, vous devriez vous faire une idée des rémunérations proposées par les différentes offres d’emploi et qui correspondent à votre profil et aux fonctions auxquelles vous aspirez.

Vous pouvez également consulter des simulateurs en ligne pour l’emploi souhaité. Si les startups à différents potentiels révolutionnent aujourd’hui le marché du travail, vous pourrez, par exemple, prétendre à des actions ou à des stock-options plus intéressantes et plus avantageuses, en compensation de rémunération moins élevée.

Il vous faudra également réfléchir aux avantages en nature qui seront proposés par l’entreprise.

Évidement, il faut préciser si le salaire que vous souhaitez est brut ou net car la différence est énorme. Pour convertir facilement votre salaire, vous pouvez utilisez ce simulateur.

Démontrez vos potentiels

L’augmentation de salaire devra être en rapport à vos capacités et efficacité. S’il est démontré que votre travail avait fait augmenter le chiffre d’affaires de la société, si vous aviez fait montre de management performant, si votre apport et contribution au-delà des tâches qui vous incombent ont apporté une plus-value à la société, que votre poste a nettement évolué…

Votre démarche de demande d’augmentation sera entièrement justifiée.

Tout droits réservé INGEUS FRANCE